Paroisse St-Stephen – Cent cinquante ans d’histoire

La paroisse St-StephenLe 15 octobre 1995, St-Stephen, une des plus vieilles paroisses du diocèse de Gatineau-Hull a célébré son 150e anniversaire.

Tout a commencé quelque temps avant 1845 quand la communauté catholique de Chelsea, jusqu’alors éparpillée, a été regroupée en une mission desservie par la paroisse d’Aylmer (au Québec), située tout près. L’assemblée était en partie constituée de colons venus d’Irlande. Ces colons ont été parmi les premiers à défricher les terres accidentées et fortement boisées des environs de Chelsea, d’Old Chelsea, de Kingsmere et du lac Meech et à s’y installer.

Le premier missionnaire à desservir la communauté de façon continue a été Monsieur l’abbé Desautels, un prêtre de la paroisse d’Aylmer. Lors de ses déplacements entre Aylmer et Chelsea, il était accompagné par Jeremiah Blake, un résident d’Aylmer qui lui servait d’assistant et qui a été le directeur de la première chorale de la paroisse après sa fondation.

View of St-Stephen's parish from Old Chelsea road.Cette fondation a eu lieu le 15 octobre 1845. Avec à sa tête M. l’abbé James Huges, premier prêtre de la paroisse, St-Stephen est devenue une paroisse en elle-même. Grâce aux efforts de M. l’abbé Hughes, une grande église en bois et un presbytère qui sera utilisé pendant près de cinquante ans ont été érigés. Sous la gouverne de M. l’abbé Huges, la paroisse a reçu en cadeau de Lennox Brigham, un membre de l’Église d’Angleterre, un terrain de cent acres. M. l’abbé Huges a exercé son ministère pendant 14 ans et lors de sa mort au mois de mars 1859, il a vivement été regretté de ses paroissiens. Il a été enterré sous l’autel principal de l’église d’Old Chelsea.

Durant les huit ans qu’a duré le ministère de M. l’abbé James Brown à St-Stephen (de 1880 à 1888), un certain nombre d’événements importants ont marqué la vie de la paroisse. C’est grâce à la persévérance de cet abbé que l’église de pierre actuelle a été construite sur l’emplacement de la première église. M. l’abbé Brown a aussi dirigé et distribué une petite revue, The Voice (La Voix) et avec les dons de jeunes familles de la paroisse, il a réussi à amasser assez d’argent pour doter l’église des douze stations de la croix.

Entre 1894 et 1901, sous le ministère de M. l’abbé J. C. Poulin à la paroisse, le presbytère que l’on connaît aujourd’hui a été érigé sur l’emplacement du presbytère d’origine qui, rappelons-le avait été construit près de cinquante ans auparavant.

Dessin de l'église St-StephenDurant le ministère de M. l’abbé John T. McNally à Chelsea, soit de janvier 1906 à 1911, plusieurs améliorations importantes ont été apportées à l’église. Tous les murs intérieurs et les plafonds ont été décorés à la manière de nombreux lieux saints catholiques d’Europe et des vitraux ont remplacé les fenêtres ordinaires.

M. l’abbé John R. Smith a été nommé curé de St-Stephen en avril 1937 et pendant son mandat de dix ans, il a été l’instigateur d’un changement majeur dans la vie scolaire de la paroisse. Grâce à sa prévoyance et à ses efforts, les Soeurs de Saint-Joseph de Peterborough en Ontario ont pris en charge l’école d’Old Chelsea. Ce changement constituait une amélioration de taille par rapport aux conditions qui prévalaient jusqu’alors.

En plus de l’école d’Old Chelsea, il y avait des écoles à Hollow Glen, à Ironside et à Farm Point. En 1945, 175 élèves du primaire et des deux premières années du secondaire fréquentaient ces écoles.

Cette année-là, soit cent ans après la fondation de St-Stephen, on retrouvait, parmi les commissaires d’école, l’abbé Smith en tant que président et Edmund Ryan en tant que secrétaire. Les autres commissaires était Richard Mulvihill, Christopher Hendley, Leo Dunlop et Philip Hendrick.

En 1939, une nouvelle sacristie a été construite et elle a été bénite par Monseigneur J. Guillaume Forbes, archevêque d’Ottawa et Monseigneur Joyn C. Cody, évêque de Victoria.

Pendant le ministère de M. l’abbé Martin J. Mooney à la paroisse (de 1947 à 1959), la grotte de Notre-Dame-de-Gatineau et été construite et Monseigneur Alexander Vachon, archevêque d’Ottawa l’a bénite. En 1954, l’abbé Mooney a contribué à fonder la Catholic Women’s League dans la paroisse, ainsi qu’à faire remplacer les vieux bancs par des bancs en chêne.

C’est au cours du ministère de M. l’Abbé Francis Brennan à St-Stephen, ministère qui a duré près de vingt ans (de 1959 à 1978), que la nouvelle Loi des Fabriques du Québec est entrée en vigueur, nécessitant ainsi l’élection de six marguilliers (comparativement à trois auparavant). La première femme marguillier (Irene Boland) a été élue pendant le mandat de l’abbé Brennan.

La célébration en français d’une messe du dimanche a commencé pendant le ministère de M. l’Abbé Maurice Théoret. D’abord à l’essai, cette pratique s’est poursuivie jusqu’à nos jours. Après son séjour de trois ans, l’abbé Théoret a été remplacé par celui qui allait être le prêtre de Chelsea pour les deux années à venir, M. l’Abbé Normand Verrier.

En 1983, M. l’Abbé André Gauvreau est nommé à Chelsea, alors même qu’il continue d’exercer ses fonctions pendant plusieurs mois à la paroisse Sainte-Rose-de-Lima à Gatineau. Cette année-là, il a contribué à organiser le premier des festivals d’été, un événement annuel qui permet d’amasser des fonds. Pendant cet hiver, il a fallu célébrer les messes du samedi et du dimanche dans la sacristie afin de réduire les frais de chauffage pour l’église. La même année, Richard Thompson, nommé par Monseigneur Roger Ébacher, archevêque de Gatineau-Hull, est devenu le premier laïc à occuper le poste de président de la Fabrique. Au cours du ministère de l’abbé Gauvreau à Chelsea, la paroisse Sainte-Élisabeth de Cantley s’est greffée à ses responsabilités, et son rêve d’éclairer la façade de l’église s’est réalisé. Depuis lors, on aperçoit de l’autoroute 5, tel un point de repère, le clocher de St-Stephen.

Le 1er janvier 1992, M. l’abbé Gérald J. Croteau a été nommé prêtre de St-Stephen…


Voir aussi un article par by Karen J. Watson du Gatineau Valley Historical Society : « The Stone Church of St. Stephen » (en anglais seulement).

Advertisements